De l'obéissance à la conscience, pour se construire une belle Vie La conscience, pour se construire une belle Vie

De la soumission à la conscience,
pour se construire une belle Vie.

La société et notre éducation nous ont conduits à faire confiance aveuglément.
La conscience, c’est l’attention que l’on porte à tout ce que l’on fait : pensées, paroles et actions.
Elle nécessite un calme intérieur au départ mais ensuite, elle développe rapidement notre force intérieure.

Image manquante

Obéissance et confiance sont les fondements de notre civilisation.

Imperdiet eleifend

Notre éducation et notre vie nous ont conduits à obéir. Pourquoi ? Parce que les donneurs d’ordre ont toujours été considérés comme ceux qui savent ce que nous devons faire et même ce qui est bon pour nous.

Nous avons aussi été éduqués pour faire confiance : nos donneurs d’ordre sont éclairés car c’est une élite supérieure.  Ils nous défendent, veillent sur notre vie, sur notre bien-être, notre activité, nos besoins et notre santé. Oui, nous avions confiance dans nos élites : le maire, le curé, le médecin, l’instituteur, et plus loin le député, le sénateur et bien sûr le président de la République et ses ministres. Nous nous reposions sur eux, nous leur obéissions docilement et dans une confiance absolue.

 Nos élites sont-elles toujours dignes de confiance ? Doit-on continuer sur cette voie dans le contexte actuel ? 

Nibh id laoreet
Image manquante

La conscience utilise et développe notre discernement pour choisir nos actions :

Arcu lorem nunc

La conscience repose sur le ressenti de son énergie : j’agis en sentant l’énergie développée par mon intention avant de réaliser l’action envisagée : j’utilise donc mon ressenti, Ce ressenti est instantané, il nous donne une réponse immédiate sur la justesse de ce que nous allons entreprendre.
En fonction de cette réponse, on peut donc faire ou ne pas faire l’action envisagée.

La conscience nous conduit à des actions de plus en plus justes.

A purus suspendisse
Image manquante

La conscience élève notre énergie et conduit à la sérénité, au bonheur :

Himenaeos rhoncus

La justesse de nos actions apportée par la conscience est en fait une résonance, une symbiose qui se développe entre notre Être Intérieur profond et notre Vie manifestée.
 La satisfaction qui en résulte va nous inciter à rester en conscience de tout ce que nous faisons au quotidien. Progressivement, une harmonie de plus en plus forte apparaît entre notre existence physique et énergétique (ou spirituelle).
Le plus beau résultat d’une pratique régulière de la conscience est un état de calme, de sérénité, de bonheur profond.

 La conscience est un vecteur essentiel de la réussite de notre incarnation.

Habitant aliquam
Image manquante

Comment atteindre la pleine conscience ?

Mauris potenti

Sa pratique nécessite des changements dans notre Vie mais rapidement, elle nous conduit à une belle évolution.

Le principal frein à notre conscience est la place importante accordée à notre mental. Les réflexions excessives, les analyses, les calculs perturbent les sensations. Nous passons notre temps à réfléchir, penser, analyser.
Souvent ces activités mentales conduisent à des peurs qui sont des émotions non maîtrisées.

La question qui se pose à nous tous est donc bien : comment calmer mon mental et laisser la place à mon astral ? Se donner du temps, prendre du recul, adopter des disciplines apaisantes comme le Yoga, la marche représentent des aides précieuses.

Une initiation structurée permet une progression rapide vers un état de pleine conscience. 

Malesuada molestie
Pleine conscience

Gravida enim

Tempus sollicitudin



Qu'est-ce que la pleine conscience ?


La pleine conscience consiste à prêter attention au moment présent, c'est-à-dire à nos pensées, à nos émotions et à nos sensations corporelles, sans les qualifier de « bonnes » ou « mauvaises ».

Elle aide à se détendre et à composer avec le stress et la frustration.

Felis feugiat